Dans l’usine de la CBG (Compagnie de Bauxite de Guinée), on se croirait dans les décors de Star Wars. Effectivement, ces machines industrielles et cette poussière rouge sont omniprésentes dans ce relief sans végétations. La CBG, comme son nom l’indique, traite la bauxite afin de la rendre propre au marché international.

phoca thumb m2 img 1La bauxite est un minerai de couleur rouge, riche en alumine, permettant la fabrication d’aluminium. Ce principe de traitement nécessite 5 étapes primordiales :
La bauxite extraite dans les carrières est acheminée jusqu’à l’usine dans des wagons.
Les wagons sont culbutés (déversement de la bauxite dans le réservoir). Chaque wagon est déversé depuis 12 mètre et chacun d’entre eux pèsent 82 tonnes.
img 2

phoca thumb m2 img 3La bauxite est concassée afin de ne pas avoir de problèmes avec son poids et son volume
La bauxite est ensuite séchée dans des fours à 800°

phoca thumb m2 img 4Enfin la bauxite est transportée vers les bateaux
Pendant ce processus, il y a énormément de poussière qui est dégagée, ce qui est un problème pour la santé, pour l’air... C’est pourquoi la CBG ramasse cette poussière et la transforme en granules, ainsi la poussière est « recyclée » et se propage beaucoup moins qu’avant. Auparavant, la poussière pouvait parfois s’étendre jusqu’en Sierra Leone. Ce système de ramassage de poussière coute très cher en eau. La CBG traite 2400 m3 par jour dans une station de traitement des eaux usées pour cet usage.
La Guinée est réputée pour sa qualité de ressources en bauxite surtout dans la mine de Sangharedi . Mais aujourd’hui les ressources de celle-ci s’épuisent, la teneur en alumine dans la mine de Sangharedi est de 60 % alors que la moyenne est à 45 %. Sachant que cette bauxite de qualité est sur le point de s’épuiser, la CBG stocke donc cette bauxite de « meilleur qualité » avec la bauxite normale (45 % de teneur en alumine) afin d’obtenir une bauxite à plus de 50% d’alumine.
L’usine de Kamsar emploie 400 personnes, 24 heures sur 24. Chaque jour, 50 000 tonnes de bauxite y sont traitées. En 2014, 262 bateaux transportant 60 000 tonnes de bauxite ont été livrés. Un chargement représente 2 millions de $ minimum (1 tonnes de bauxite =37$).
Enfin, la CBG est une entreprise détenue à 49% par l’état Guinéen, et elle représente 50 % du budget de l’état. Le traitement de la bauxite est donc extrêmement important pour l’économie Guinéenne.
Donc cette usine continuera à rougeoyer et poudroyer…
phoca thumb l img 5

Des monstres d'acier veillent sur leur montagne de bauxite / Steel monsters watching over their mountains of bauxite

 

The Red Planet


In the factory if the CBG (Bauxite Company of Guinea), you would think that you are in the décor of a Star Wars movie. True enough, big machines and crimson colored dust are omnipresent in this barren landscape. The CBG, like its name says, treats bauxite to render it usable and clean for the international market. Bauxite is a scarlet mineral vital in the fabrication of aluminum. Its treatment has five fundamental stages:
-Extraction of the bauxite from mines, which is then put in wagons;
-Putting of the bauxite into huge reservoirs. Each wagon weighs 82 tons;
-The bauxite is broken down so there are no problems with its weight and volume;
-The bauxite is heated up in the oven to extract as much humidity as possible;
-The transportation of the bauxite to the ships.
During this process, tons upon tons of dust escapes, this is a problem for the medical well-being of people, and for the air. This is why the BCG takes all this dust and transforms it into grains of bauxite; there you could say that the dust is recycled and floats around in the air a major amount less than it did a few years ago. Before, this dust would sometimes reach Sierra Leone. This system uses a ton of water. The CBG uses 2400 m3 of water a day.
The Guinea is well-known for its bauxite, especially in the mine of Sangaredi. But today its resources are drying out. The amount of aluminum in the bauxite of this mine in particular is 60% although the average is 45%. Knowing this, the CBG stores the better quality bauxite to mix it with the normal quality bauxite.
Finally, 49% of the CBG is owned by the Guinean government, it represents 50% of this country’s budget. To add on, approximately 600 wagons hold 50 tons of bauxite each, a ship takes 60 thousand tons of bauxite nearly every day, in other words 2 million dollars worth of bauxite per ship (1 ton of bauxite is worth 37 American dollars). Therefore the treatment of bauxite is extremely important to the economy of Guinea.

 

Par Marius Puel, Elie Hadj Damane, Pierre Mennegaut. Photos: Jennifer Temminck

FacebookMySpaceTwitterGoogle BookmarksNewsvineTechnoratiLinkedinPinterest