Imprimer
Catégorie : Djibouti

Il était une fois, dans une forêt tropicale, un bébé caméléon qui vivait avec sa famille. Sa peau était grise. Malheureusement pour eux, ils ne se confondaient avec aucune des splendides couleurs de cette végétation luxuriante : ni avec le rose des Balisiers, ni avec le rouge des Anthuriums, ni avec le vert des majestueuses feuilles et lianes, ni avec le marron des imposants troncs d’arbres.
Le petit caméléon en avait assez de vivre dans la terreur d’être capturé par un prédateur, il décida donc de trouver une solution. Un matin, de très bonne heure, il partit à la recherche d’un arc-en-ciel ; c’était la saison des pluies. En effet, le petit caméléon voulait découvrir le secret de ce personnage multicolore. Notre marcheur parcourut de nombreux kilomètres sans succès. La fatigue se faisait ressentir et il était prêt à abandonner quand, tout d’un coup, le soleil se cacha derrière quelques nuages. Le caméléon qui cherchait son arc-en-ciel reçut une goutte d’eau puis deux, puis trois, puis dix puis vingt, puis cinquante… et il se mit à pleuvoir. La pluie dura quelques minutes. Le caméléon regardait dans le ciel ; il vit plein de couleurs regroupées en un demi-cercle. Il s’approcha timidement et c’est alors que l’arc-en-ciel lui adressa la parole :
« Que veux-tu petit caméléon ? »
Il répondit :
« J’aimerais que tu me donnes un peu de tes couleurs. »
L’arc-en-ciel fut d’accord, il lui en donna et, soudain, le caméléon devint tout vert comme les feuilles puis marron comme le tronc d’arbre sur lequel il grimpait et comprit qu’il pouvait changer de teinte à volonté : vert, rouge, jaune, bleu, violet, rose, noir, marron ou orange ! Le caméléon remercia l’arc en ciel infiniment et il retourna chez lui fièrement.
Depuis ce jour, tous les caméléons peuvent changer de couleur.


Henri 6°A